Sabro Laser par Brasserie de la Pleine Lune

I think I’ve said the words bushwick and raves too much bc I keep getting ads for cheap beer

Evil Twin

La publicité se tape cette réputation d'être insupportable, lourde et même nocive, au point que de plus en plus de personnes (dont moi) emploient des bloqueurs de publicités et de traqueurs afin de conserver une navigation web plus légère. Mais la publicité, c'est aussi ce qui peut permettre de faire vivre un petit commerce, un petit artisan. Mais quel point peut-on faire quand on n'est petit face à une grosse société aux millions de dollars lancé dans la pub ? Ce qui fait que parfois, dans les quelques publicités que l'on reçoit, on se retrouve avec des merdes infâmes, des trucs bateaux au possible... C'est pareil dans la bière, il est difficile pour une petite brasserie de bien se faire connaître quand de l'autre côté on à les sempiternels 8.6 et autres qui déboursent des centaines dans la pub pour leurs bières qu'ils survendent pour au final être une énième bière "cheap".

Ces bières n'ont pas bonne réputation, et ça se comprend vu la qualité et les conditions de fabrication de certaines. Evil Twin, brasserie située dans le Queens de New York à aussi son mot à dire sur cette bière "cheap" avec cette bière au nom tellement long qu'on en dirait une blague. Difficile de traduire correctement ce qu'elle veut dire, surtout que le terme Bushwick me pose encore des problèmes sur comment le traduire ! Mais bref, cette bière est DDH Triple IPA (rien que ça), brassé avec les trois houblons Citra, El Dorado et Galaxy. Un trio de houblons puissants qui vont conférer à cette bière, en plus d'une amertume franche, des saveurs de zeste d'orange, de pamplemousse et de mandarine. L'amertume de cette bière, combinée au 10% de ce joli titan en font une bière à réserver plutôt au expérimentés, mais c'était à prévoir avec un style autant de niche. 

Mon avis sur la bière

WOW. Cette IPA débarque avec beaucoup de puissance houblonnée ! 10% et une amertume marquée, cette bière n'est certes pas pour tout le monde, mais si vous savez apprécier les saveurs amères, alors cette bière sera sûrement une bonne découverte pour vous. En bouche, les saveurs de pamplemousse et d'orange fusionnent avec une amertume franche mais pas désagréable et le goût reste longtemps en bouche. 


Mon score personnel




  • Pays : États-Unis

  • Brasserie : Evil Twin

  • Style : DDH TIPA

  • Degré : 10 %

  • IBU : N/A

  • Apparence : Une jaune-orange trouble, aucune transparence, bien 

  • Arôme : Un bon arôme de houblons, d'agrumes et de zeste d'orange. Une bonne présence de houblons mais on ressent aussi l'agrume.

  • Saveur : Une première note amère suivi de saveurs de pamplemousse et de zeste d'orange. L'amertume tient longtemps en bouche. 
Nanoray - Digimaiden pour la BRLO IPA

DJ Fingerblast - Hard Dance 053


L'EDM Hardcore, c'est pas un genre de musique pour tout le monde, certes, mais non de dieu ce que parfois ça peut faire du bien un gros titre qui tape bien fort et se juste s'ambiancer sur ce genres de musique. Même assis sur ma chaise, il m'arrive de faire de ces danses sur des mixes de Riddim, de Gabber, de Techno... Des fois même allant jusqu'à juste me lever de ma chaise et me lâcher. Alors oui, c'est sûr c'est pas quelque chose qu'on peut faire au bureau, mais dans le confort de sa maison, si on aime ces styles de musique, clairement ! Rien que pour ça, je valide l'EDM Hardcore, et c'est encore mieux quand c'est bien mixé avec des bons sons qui vont bien ensemble, ou encore mieux... quand on à un énorme mix compilant tout plein d'artistes de talent !

Il ne m'arrive pas souvent d'exploser de rire en écoutant des musiques, mais des fois, le chaos et le côté imprévisible de certains albums me font craquer. C'est ce qu'il s'est passé quand j'ai posé mes oreilles sur ce mix de DJ FINGERBLAST "Hard Dance 053", mixé pour la Boiler Room projet londonien de DJ set d'une multitude de genres allant de la Gabber à la Trance en passant par de la Hardbass. Ce mix est imprévisible, des extraits de journal français, des remix de My Sharona ou de "Head Shoulder Knees and Toes", c'est absolument incroyable. Il faut savoir apprécier les influences EDM hardcore, tout comme il faudra savoir faire avec les saveurs amères de la bière, mais celles et ceux qui sauront apprécier ce genre de musique feront face à, à mes yeux, le quatrième meilleur mix DJ de l'histoire, derrière le mix 2017 des Lost Lands, Welcome to Warp Zone! de NMesh (associé à une bière ici d'ailleurs), et Bigtyme Vol II: All Screwed Up de DJ Screw. 

Où écouter l'album ? 

YouTube

Spotify

Apple Music

Bandcamp

Soundcloud