Death Of Civilization In Slow Motion IV par Adroit Theory

Death Of Civilization In Slow Motion IV

Adroit Theory

L'apocalypse, la fin du monde, de la civilisation... un thème si fréquent qu'il existe un genre de film entier, les "Films Catastrophes" avec une myriade de scénarios possibles. Mort du soleil, zombies, bug électronique, guerre nucléaire, réchauffement... Ça on en a eu de l'imagination pour ce genre de choses ! Au point même qu'on retrouve aussi tout le plan "Post Apocalyptique" dans les films et jeux : Mad Max, Fallout, Metro 2033, Dead Island... Et si on en profitait pour siroter une bière tout en profitant de scénarios aussi sombres et apocalyptiques ?

J'ai pour vous là "Death Of Civilization In Slow Motion IV", sortie de chez Adroit Theory, une Impérial Hazy IPA qui en à sous le houblon ! Avec une pareille illustration (Adroit Theory à presque toujours de magnifiques cannettes), autant dire que la bière promet d'envoyer du lourd. Une scène apocalyptique, une grande créature sombre se dressant sur un trône imposant... Il y a de quoi se dire qu'on n'oubliera pas cette bière ! Et bien c'est le cas ! Une explosion d'agrumes et de saveurs houblonnées et avec des grands coups d'ananas, c'est une bière qui fera l'effet d'une bombe dans votre bouche ! 

Mon avis sur la bière

Bien équilibrée entre son explosion de saveurs fruitées et juteuses et l'amertume du houblons, cette bière reste tout de même un sacré coup à déguster. Avec son 8%, ça reste une bière tout de même assez lourde, bien amère et qui mérite bien son titre d'Impériale IPA. J'aime particulièrement la saveur exotique d'ananas et les notes de citron vert, (voire de gingembre aussi ?) dans la bière, en bref, une bonne expérience à recommander pour les amateurs et curieux des IPA !


Mon score personnel




  • Pays : États-Unis

  • Brasserie : Interboro

  • Style : Double NEIPA

  • Degré : 8%

  • IBU : 30

  • Apparence : Couleur jaune légèrement orange dans les reflets. Aucune transparence, mousse blanche épaisse

  • Arôme : Arômes de houblons et d'agrumes subtils, une bière à l'arôme léger tirant vers l'orange ou la mandarine.

  • Saveur : Pamplemousse, gingembre, citron vert, bien équilibrée entre amère et jus, plus fruitée que l'arôme. Moins agressive que le titre pourrait laisser penser, très juteuse et gourmande.
Gridlink - Longhena pour la Death Of Civilization In Slow Motion IV de Adroit Theory

Gridlink - Longhena


Pour profiter de scènes apocalyptiques tels que celles de la Death of Civilization, il va vous falloir une musique qui percute fort, un déferlement de violence comme seul les Punks les plus extrêmes savent sortir. La musique Punk à fait naître tout style de rejetons, du plus abordable Pop Punk, à l'Emo voir le Synth Punk. Mais il y a aussi le côte au-dessus, avec les scènes Hardcore qu'on donné naissance notamment au Grindcore. Un genre brutal, technique, agressif et surtout rapide, le Grindcore à souvent des titres sous la barre des 2 minutes voire 30 seconds pour les plus extrêmes. Et pour aller avec le côté apocalyptique et grande claque de la Death of Civilization, je vous conseille le 3° album de Gridlink.

Groupe de Grindcore / Mathcore américain ayant opéré entre 2004 et 2014, Gridlink est un groupe qui met la technique en fusion parfaite avec la violence de leur Grindcore. Les riffs de guitares maîtrisés et avec un sens du détail de Takafumi Matsubara donne un son brutal, sans concession et direct à chaque piste. On dirait la bande-son d'une apocalypse robotique futuriste où les cris déchirant de Jon Chang le chanteur seraient les cris de guerre des quelques résistants contre l'invasion. Alors certes, on rend pas honneur au "Slow Motion" du nom de la bière avec un pareil album qui cumule 14 pistes en 20 minutes, mais bon... Je vous garantis que la puissance de la bière ira parfaitement avec la puissance de l'album !

Où écouter l'album ? 

YouTube

Spotify

Apple Music

Bandcamp

Soundcloud