Molotov par Sabotage

Molotov

Sabotage

Après avoir testé la très bonne Triple Profanation de chez Sabotage, j'avais envie de voir ce que cette brasserie avait dans le ventre et dans les cuves. Leurs bières sont typiquement le genre de bouteilles sur lesquelles je m'arrête, leur logo, leur étiquettes, leur noms tout donne envie ! Comme la Profanation, cette bière reprendre l'idée des symboles alchimiques, ici c'est le Feu qui est représenté. Généralement associé à la créativité, l'activité et l'amour mais aussi la colère et l'imprévisible.

Pour représenter un élément aussi impétueux, Sabotage à décidé d'en faire une Porter. Brasserie de Toulouse, Sabotage ont une grande variété de bières dans leurs productions, dont les 4 permanentes dont la Molotov fait partie. Porter simple et allant droit au but, Molotov, c'est une Porter sans fioritures, sans ingrédients hors du commun, c'est la Porter simple, mais diablement efficace. Le genre de bière qui permet de découvrir un style avec un représentant de ce style. 

Mon avis sur la bière

Une porter qui va droit au but, pas de lactose, de saveur gâteau ou fruits, pas de grains de café... Non, une porter simple, directe et qui est sans fioritures. Sacré réussite sur ce coup-là, une bière aussi simple mais aussi bonne, gourmande et délicieuse, j'approuve ! Elle ne mettra pas le feu à votre gorge contrairement à son nom mais elle vous épatera de saveurs intenses le tout pour une bière qui paraît si peu amère qu'on y croirait pas, nan franchement c'est un OUI. 


Mon score personnel




  • Pays : France

  • Brasserie : Sabotage

  • Style : Porter

  • Degré : 5.5%

  • IBU : 10

  • Apparence : Un noir intense bien puissant, comme un chocolat noir pur. Une mousse brune quasi invisible.

  • Arôme : Arômes de chocolat assez doux mais présent. Notes de café léger. Un arôme gourmand.

  • Saveur : Saveurs de chocolat et de cacao bien présentes avec une touche de café et une amertume légère. Une porter simple et légère en goût. 
Nails - Unsilent Death pour la Molotov de Sabotage
Nails - Unsilent Death 

Le Grindcore, un style qui ne brille certainement pas par sa subtilité, sa douceur ou sa mélodie. Né du Métal et du Punk Hardcore, ce genre est brutal, rapide, sec et... chaotique on va dire. Après, quand les groupes les plus connus ont des noms genre : Terrorizer, Repulsion, Insect Warfare ou... Internal Rot... Ouais on se dit vite que ça va pas être un genre tendre. Le grindcore à eu des dizaines de sous-genres, de variations, d'idées. Un peu comme la bière, on retrouve des centainres de variétés parfois très expérimentales et on aimerait avoir un truc qui aille droit au but et ne se complique pas dans un projet déjanté, juste un truc sans fioritures, simple. 

Alors, puisque la Molotov se targue déjà (et à raison) d'être une bière puissante mais simple, penchons nous donc sur un groupe qui l'est aussi. NAILS est un groupe américain qui à percuté la scène Grindcore de avec un album qui est sombre, raw, technique et qui à la rage. 10 titres en 14 minutes, c'est sûr qu'on voit pas le temps passer avec un album pareil. Pas de fioritures électroniques, de passages prog, de skit ou autres, c'est sans concession et direct. Le genre d'album qui vous prend à la gorge et qui vous fait dire "Putain, ils déconnent pas, chapeau". 

Où écouter l'album ? 

YouTube

Spotify

Apple Music

Bandcamp

Soundcloud