IPA par BRLO

IPA

BRLO

Je ne suis pas le genre de gamer hardcore passant ses nuits à tenter d'avoir un score parfait ou à refaire pour la 289e fois le boss d'un jeu en espérant le faire sans prendre de coups. Déjà, parce que je n'ai clairement pas autant de temps à accorder, j'ai d'autres projets après tout, mais aussi parce que je préfère clairement m'amuser et me faire plaisir. Savourer le temps que l'on passe quand on s'amuse et profiter sans se précipiter, c'est important. Mais bien évidemment, j'ai un peu de challenge de temps à autre, chercher à obtenir une victoire parfaite sur Mortal Kombat ou passer les challenges "Sans dégâts" de Dead Cells apporte un petit peu de pression et en plus, ça me permet de m'entraîner sur le jeu, tout est gagnant dans l'histoire !

Lors d'une de mes sessions nocturnes sur Dead Cells (incroyable jeu au passage, je sais, j'en ai déjà parlé, mais j'en reparle.), j'avais à mes côtés une bière que je découvrais en même temps que je jouais. Une IPA allemande tout droit sorti d'une brasserie Berlinoise nommée BRLO. Cette IPA style West Coast se vantait d'un joli 61 en IBU pour 6 %, pile poil dans la tranche qui me plaît le plus dans ce style. Une IPA amère mais savoureuse pour un jeu complexe mais diablement amusant, c'était le combo idéal pour cette soirée ! Au nez, on retrouve un bon arôme de houblons présents, mais sans agressivité accompagné d'arômes net de pamplemousse et d'une note de pin. Et en saveur, ça se retranscrit plutôt bien, le côté résineux se retrouve bien tout en étant accompagné de bonnes saveurs franches de mandarine, pamplemousse et orange.

Mon avis sur la bière

Une IPA assez classique, avec une amertume assez marquée, sans être agressive. En bouche on retrouve bien la saveur de houblons et les saveurs qu'il à développé. À savoir l'agrume, la mandarine et le pamplemousse. Ce n'est pas une IPA que je reprendrais souvent, mais ça n'est pas non plus une mauvaise expérience. 


Mon score personnel




  • Pays : Allemagne

  • Brasserie : BRLO

  • Style : IPA Américaine

  • Degré : 6 %

  • IBU : 61

  • Apparence : Une robe jaune typé paille, légère transparence et quelques reflets oranges.

  • Arôme : Arôme de houblons présents mais sans agressivité. Bon profil tirant sur la mandarine et l'orange. Pamplemousse et pin. L'arôme d'orange domine bien.

  • Saveur : Saveur de houblons présents. Une bonne saveur franche de mandarine, pamplemousse et orange. Légere note boisé de pin. 
Nanoray - Digimaiden pour la BRLO IPA

Nanoray - Digimaiden


C'est dans cette même soirée durant laquelle j'ai découvert cette IPA qu'un ami m'a envoyé par message un album en me disant "Ça, c'est le genre de trucs pour toi !". Intrigué, j'ai d'abord cherché un peu d'informations sur l'album. Je connaissais déjà de loin Nanoray, mais je n'avais jamais pris le temps d'écouter la discographie. Mais rien qu'en voyant la pochette et les styles de cet album, j'étais déjà accroché. Le Hardcore Breaks, c'est une fusion peu subtile entre Drum&Bass, Breakcore, Breakbeat et EDM Hardcore. Un festival de chaos sonore sans être de la pure agressivité, le tout dans un monde coloré et fantastique en compagnie d'une sorcière bien particulière : DIGIMAIDEN.

Si l'idée d'associer une West Coast IPA à ce genre de musique vous fait vous demander pourquoi, laissez-moi expliquer. D'un côté la BRLO IPA à des saveurs fruitées légères tout en étant amère et bien équilibrée, pas réservée à tout le monde, mais c'est une bière qui se boit facilement. De l'autre côté, DIGIMAIDEN, c'est un album électro joyeux et coloré tout en ayant des influences bien hard à coup de kicks frénétiques et un BPM montant parfois plus vite que mon panier quand je traîne un peu trop sur Steam. Les deux arrivent à créer une fusion où la BRLO met en valeur les rythmiques rapides de l'album et l'album booste les saveurs fruitées avec ses sons joyeux.

Où écouter l'album ? 

YouTube

Spotify

Apple Music

Bandcamp

Soundcloud